Guide des Plantes médicinales pour se soigner au naturel

Depuis toujours les hommes utilisent les plantes médicinales pour se soigner et elles ont été pendant longtemps les seuls remèdes à leur portée.

Aujourd’hui encore, selon l’Organisation Mondiale de la Santé, les deux tiers de l’Humanité se soignent avec des plantes médicinales et plus de la moitié des médicaments actuels contiennent des extraits de plantes.

La flore mondiale comprend des centaines de milliers d’espèces de plantes différentes. Pour l’instant, 250.000 plantes ont été répertoriées et seulement 2.000 plantes médicinales ont fait l’objet d’études scientifiques.

Les plantes représentent donc un énorme et formidable potentiel de santé encore très peu exploité.

L’hiver est la saison qui voit se multiplier les affections de tous genres et qui touchent donc de nombreuses personnes.

Cependant, il existe des remèdes naturels comme les plantes médicinales pour les prévenir, de même que pour les guérir.

Leur utilisation permet donc de mieux supporter les maladies contractées pendant cette période et de réduire le temps de convalescence.

Contents hide
3 Quels sont les bienfaits des plantes médicinales ?

Renforcer ses défenses immunitaires

Le premier point à privilégier est de se constituer un état immunitaire parfait, qui permettra alors à l’organisme d’avoir les armes pour lutter contre les maux hivernaux.

Cela permet aussi bien d’empêcher leur installation que de les combattre plus efficacement.

L’echinacée est la plus connue des plantes médicinales, car ses propriétés impressionnantes ont été reconnues depuis plusieurs générations.

En effet, elle développe de façon conséquente les défenses immunitaires, par des stimulations et constitue donc un antiviral puissant pour se soigner.

Le curcuma est également efficace, car il agit comme un protecteur.

Le ginseng est communément utilisé comme tonifiant de l’organisme. Il est également, très efficace pour redonner tonus et dynamisme.

L’Eleuthérocoque en est un équivalent. L’ortie pour sa part permet de lutter contre la fatigue ou l’anémie, en agissant comme un reminéralisant de l’organisme.

Se soigner contre les affections

Une fois que la maladie est installée, il s’agit de trouver des alliés qui vont permettre de se soigner. De nombreuses plantes médicinales sont ainsi recommandées, en fonction de l’état de la personne concernée.

Chacune peut être utilisée selon l’effet recherché ou de l’affection de la personne.

Ainsi, en cas d’état grippal, le quinquina est recommandé pour se soigner, de même que des plantes médicinales fortes en vitamine C pour retrouver rapidement la forme, tels que l’argousier, l’acérola ou le guarana.

Le saule est également indiqué dans les cas d’état fébrile.

Le sureau combat le rhume ainsi que les gênes respiratoires. La réglisse est un anti-inflammatoire naturel, qui peut être utilisé en cas d’angine ou de bronchite.

Le tilleul peut également soigner la bronchite grâce à ses propriétés, car il permet la sudation.

Le pelagornium est un antiviral et antimicrobien qui peut être ingéré en cas de bronchites, notamment aigües.

Dans la famille des plantes médicinales antiseptiques locales, on retrouve l’eucalyptus et le pin.

La primevère et le polygala permettent de lutter contre les toux productives, grâce à leur effet expectorant, de même que le marrube.

Le thym est réservé aux quintes de toux. Le lierre peut être utilisé contre tous types de toux.

Ainsi toutes ces plantes médicinales nous aident à se soigner en toute quiétude et naturellement.

Quels sont les bienfaits des plantes médicinales ?

Voici une liste des meilleures plantes médicinales les plus utilisées au monde ainsi que leurs vertus. Nous verrons comment s’en servir pour acquérir de la vitalité et être en forme, améliorer sa mémoire, et créer un climat de détente et le bien être.

Utiliser les Plantes médicinales pour la Vitalité.

Maca du Pérou : tonique, stimulant et aphrodisiaque

Plantes médicinales pour la Vitalité - maca du Pérou

La Maca du Pérou est une plante dont la réputation aphrodisiaque et tonique a fait le tour du monde. Elle est récoltée sur les hauts plateaux du Pérou à plus de 3 500 mètres d’altitude.

La Maca du Pérou (Lepidium meyenii)

plante médicinales pour la forme et la vitalité Maca du Pérou Lepidium meyenii

La maca est une plante originaire du Pérou. C’est une plante vivace, habituée aux conditions extrêmes, que l’on trouve dans la cordillère des Andes à plus de 3 500 mètres d’altitude. Elle pousse sur des hauts plateaux quasi-désertiques balayés par des vents violents et soumis à un froid intense.

La maca possède une racine charnue de couleur pourpre ou crème ayant la forme et la taille d’un navet. La partie aérienne de la maca est composée de minces feuilles vertes en contact avec le sol. Il faut une année à la maca pour parvenir à maturité puis une seconde pour produire les semences nécessaires à sa reproduction.

En phytothérapie, c’est le tubercule ou hypocotyle de la maca qui est utilisé. Une fois récolté, le tubercule est séché puis réduit en poudre. La poudre de maca est ensuite exportée sous forme de farine, de granulés ou de gélules.

La maca est également très riche en antioxydants et en acides aminés.

Il est impossible de se procurer de la maca fraîche car sa commercialisation est interdite par le gouvernement péruvien. La maca appartient au patrimoine péruvien et à ce titre, son exportation est contrôlée de manière très stricte par les autorités péruviennes.

Usage traditionnel

Selon la médecine traditionnelle péruvienne, la maca possède de nombreuses vertus : favoriser la fertilité, traiter les dysfonctions sexuelles, stimuler le système immunitaire et tonifier l’organisme. Ainsi, les soldats de l’armée Inca consommaient régulièrement de la maca car elle procurait vitalité et force physique aux combattants

De nos jours, la maca est surtout connu sous le nom de « ginseng péruvien » pour ses propriétés aphrodisiaques et son action stimulante sur la libido. La réputation aphrodisiaque de la maca date du temps où les premiers colons espagnols s’installèrent au Pérou. Les autochtones conseillèrent aux éleveurs espagnols de donner des tubercules de maca au bétail qui avait des difficultés à se reproduire en altitude. Ayant observé les effets de la maca sur leurs animaux, les espagnols se dépêchèrent de rajouter la maca à leur consommation personnelle.

Etudes cliniques

Une étude a été menée en Italie en 2007 par le Département d’Urologie de l’Hôpital de Forli. L’étude qui portait sur 50 hommes a montré que la prise de 2,4 g de maca pendant 12 semaines avait entraîné une amélioration du bien-être sexuel des patients. L’étude ne permet pas de conclure si cette amélioration est due à l’effet aphrodisiaque de la maca ou à son effet tonique sur l’organisme.

Contre-indications

Ne pas donner de maca aux enfants, aux femmes enceintes ou qui allaitent.

Effets indésirables possibles

Aucun connu à ce jour.

Interactions

Aucune interaction de la maca avec d’autres substances connue à ce jour.

Informations Produit

Un flacon de maca contient 60 comprimés de 500 mg. Chaque comprimé est composé de 500 mg de maca.

La maca est un complément alimentaire. La maca n’est pas un médicament et peut être délivré sans ordonnance.

Conseils d’utilisation
Prendre deux à trois comprimés par jour, à avaler avec un verre d’eau au cours des repas.

Ce complément alimentaire ne doit pas se substituer à une alimentation saine et variée.

Ne pas dépasser les doses indiquées.

A conserver dans un endroit sec et frais hors de portée des enfants.

Yarsagumba : Tonique et Aphrodisiaque

plante médicinale Yarsagumba : Tonique et Aphrodisiaque

Le Yarsagumba est un champignon rare réputé stimuler les fonctions sexuelles et renforcer les défenses naturelles.

Le Yarsagumba ou Yarchagumba (Cordyceps sinensis) est un champignon qui pousse au Népal dans les contreforts de l’Himalaya à plus de 4000 mètres d’altitude.

Le Yarsagumba est le résultat de la rencontre d’un insecte (Hepialus fabricius) et d’un champignon (Cordyceps sinensis).

Au départ, les spores du Yarsagumba se fixent sur la tête des chenilles qui vivent dans les alpages himalayens. Puis, le champignon pénètre plus profondément dans le corps de la chenille colonisant progressivement son organisme. A la mort de l’insecte, le Yarsagumba continue de se développer et prend l’aspect d’une tige noire en forme de doigt haute de quelques centimètres.

Les conditions difficiles de la récolte du Yarsagumba à plus de 4000 mètres d’altitude font du Yarsagumba un champignon rare et cher. En Asie, le prix du kilogramme de Yarsagumba se négocie entre 4000 et 8000 euros.

Partie utilisée du Yarsagumba

C’est la partie aérienne du Yarsagumba, appelé le carpophore, qui est utilisée dans la médecine traditionnelle tibétaine et chinoise. Le Yarsagumba ne se récolte qu’une seule fois par an pendant les quelques semaines que dure le printemps.

Le mot tibétain Yarsagumba exprime cette double origine du champignon qui signifie littéralement plante d’été et insecte d’hiver.

photo du Yarsagumba : Tonique et Aphrodisiaque

Usage traditionnel du Yarsagumba

Dans la médecine traditionnelle chinoise, le Yarsagumba est utilisé pour soutenir les convalescents, stimuler le système immunitaire et la fonction sexuelle ou renforcer les fonctions des reins, du foie et des poumons mais le Yarsagumba est principalement recherché pour ses propriétés aphrodisiaques.

Études cliniques

Plusieurs études menées en Chine montreraient que le Yarsagumba est efficace pour stimuler une fonction sexuelle déficiente.

Par ailleurs, une étude très récente effectuée par l’Université de Californie en mai 2010 a montré que la prise de cordyceps pendant 12 semaines a amélioré de façon significative la performance physique des 20 sujets traités.

Contre-indications

Aucune connue à ce jour.

Effets indésirables possibles

Dans de rares cas, le Yarsagumba peut provoquer une sécheresse buccale, des éruptions cutanées. Des cas de somnolence, de nausée et de diarrhée ont été également rapportés.

Interactions

Aucune connue à ce jour.

Informations produit

Un flacon de Yarsagumba Premium contient 60 gélules de 250 mg. Chaque gélule est composée de 250 mg de Yarsagumba (Cordyceps sinensis).

Yarsagumba Premium est un complément alimentaire. Ce n’est pas un médicament et il peut être délivré sans ordonnance.

Conseil d’utilisation

Prendre deux à trois gélules par jour, à avaler avec un verre d’eau au cours des repas.

Ce complément alimentaire ne doit pas se substituer à une alimentation saine et variée.

Ne pas dépasser les doses indiquées.

A conserver dans un endroit sec et frais hors de portée des enfants.

Griffe de chat et Shiitaké : défenses naturelles et système immunitaire

Cette association de deux plantes médicinales : la griffe de chat et le shiitaké, contribue à stimuler nos défenses naturelles et à renforcer notre système immunitaire.

La griffe de chat (uncaria tomentosa)

L’una del Gato ou griffe de chat (uncaria tomentosa) est une liane d’Amazonie pouvant atteindre plusieurs dizaines de mètres et un diamètre de 20 cm. Les feuilles de la griffe de chat sont très nervurées et ressemblent à celles du noisetier. La griffe de chat pousse dans tout le bassin amazonien et on retrouve l’uncaria tomentosa au Brésil et en Guyane.

photo de la plante médicinale La griffe de chat (uncaria tomentosa)

Depuis plus de 2000 ans, les Amérindiens utilisent l’écorce interne de la plante comme tonique immunitaire et anti-inflammatoire.

En phytothérapie, c’est la seconde écorce qui est utilisée. Cette seconde écorce, mise à nue, après l’arrachement de l’écorce extérieure, est séchée puis transformée.

Des études ont permis de découvrir, dans l’écorce interne de la griffe de chat, des alcaloïdes nommés oxyndoles possédant des propriétés antivirales et capables de stimuler le système immunitaire.

Le shiitaké (Lentinus edodes)

Le shitaké, orthographié aussi shiitaké ou shii-také, est un champignon qui pousse à l’état naturel sur les billots d’arbres feuillus dans les forêts d’Asie Orientale.

photo du shiitaké (Lentinus edodes) est un champignon qui pousse à l'état naturel sur les billots d'arbres feuillus dans les forêts d'Asie Orientale.

Ce champignon contient une substance complexe, la lentinane (ou lentinan) qui possède des propriétés antivirales et immunostimulantes reconnues. Cette action antivirale a été démontrée par plusieurs expériences en laboratoire. Ainsi, à la suite de recherche approfondie au Japon, l’extrait de shitaké est maintenant recommandé en cure de fond pour la stimulation du système immunitaire. En 1998, une étude clinique menée par le département de biochimie de la faculté de Médecine de Singapour a montré que la lentinane stimulait la production de globules blancs chez l’être humain.

En phytothérapie, c’est la partie aérienne du champignon shitaké, le carpophore qui est utilisé.

L’association de la griffe de chat et du shiitaké contribue donc à stimuler notre système immunitaire et à renforcer nos défenses naturelles.

Contre-indications

En cas de maladie auto-immune il est déconseillé de prendre de la griffe de chat.

Effets indésirables possibles

Dans de rares cas, la griffe de chat peut entrainer de légers troubles gastro-intestinaux passagers.

Informations Produit

Un flacon contient 60 gélules de 250 mg. Chaque gélule est composée de 68 mg de poudre de griffe de chat, de 68 mg de shiitaké, de 40 mg de vitamine C, de 38,88 mg de fer, 35 mg de zinc.

Griffe de chat et Shiitaké est un complément alimentaire. Ce n’est pas un médicament et il peut être délivré sans ordonnance.

Conseils d’utilisation

Prendre trois gélules par jour à avaler avec un verre d’eau au cours des repas.

Ce complément alimentaire ne doit pas se substituer à une alimentation saine et variée.

Ne pas dépasser les doses indiquées.

A conserver dans un endroit sec et frais hors de portée des enfants.

Les plantes médicinales pour la détente

Noctafen : nuits calmes et paisibles

Noctafen associe plusieurs plantes aux propriétés apaisantes et sédatives: la valériane, l’aubépine et le houblon.

La valériane (Valeriana officinalis)

La valériane est une grande herbe élégante, aux jolies fleurs blanches qui pousse le long des cours d’eau et dans les bois. Elle possède une tige cannelée qui peut atteindre 2 mètres de hauteur.

la plante médicinale pour la détente valériane (Valeriana officinalis) est une grande herbe élégante, aux jolies fleurs blanches qui pousse le long des cours d’eau et dans les bois. Elle possède une tige cannelée qui peut atteindre 2 mètres de hauteur.

Déjà, les médecins de l’Antiquité grecque, Hippocrate, Dioscoride et Galien recommandaient la valériane contre l’insomnie.

En phytothérapie, ce sont les racines de la valériane qui sont utilisées. Les constituants impliqués dans l’action sédative de la plante sont les valépotriates et les acides valéréniques. La valériane raccourcit le temps d’endormissement et améliore la qualité du sommeil.

Le houblon (Humulus lupulus)

Le houblon est une plante grimpante originaire d’Asie. Il possède une tige volubile pourvue de feuilles palmées formées de 3 ou de 5 lobes.

plante médicinale pour la détente 
 le houblon (Humulus lupulus) est une plante grimpante originaire d'Asie. Il possède une tige volubile pourvue de feuilles palmées formées de 3 ou de 5 lobes.

Le houblon est traditionnellement indiqué dans les troubles du sommeil, la nervosité et l’anxiété. Ce sont les fleurs, appelées cônes qui sont utilisées en phytothérapie.

Le houblon est associé à de nombreuses préparations relaxantes car il possède la propriété d’accentuer l’action des autres plantes sédatives.

L’aubépine (Crataegus oxycantha)

L’aubépine est un arbuste épineux de la famille des rosacées pouvant atteindre jusqu’à dix mètres de haut et vivre plus de 500 ans. Les feuilles de l’aubépine sont dentées et ses fleurs sont de couleur blanche ou rouge.

Aubépine (Crataegus oxycantha) est un arbuste épineux de la famille des rosacées pouvant atteindre jusqu'à dix mètres de haut et vivre plus de 500 ans.

En phytothérapie, ce sont les sommités fleuries de l’aubépine qui sont traditionnellement utilisés dans le traitement des états nerveux et des troubles du sommeil.

L’aubépine possède une action myorelaxante régulatrice du rythme cardiaque qui favorise une meilleure détente et procure un sommeil réparateur. Cette action relaxante a été démontrée lors de plusieurs études cliniques. L’aubépine rentre dans la composition de plus de 200 préparations médicinales pour réduire l’anxiété et lutter contre les insomnies.

Études cliniques

En 1998, des chercheurs allemands ont comparé les effets d’un mélange de valériane et de houblon à ceux d’un médicament psychotrope à base de benzodiazépines auprès de 46 sujets souffrant de troubles du sommeil. L’efficacité des deux traitements s’est révélée équivalente, à cette différence que le mélange de plantes ne provoquait pas un phénomène d’accoutumance et un syndrome de sevrage que l’on observait avec les benzodiazépines.

Avis des autorités de santé

La Commission E, l’ESCOP et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) reconnaissent l’usage de la valériane pour traiter l’agitation nerveuse et l’anxiété ainsi que les troubles du sommeil qui en découlent.

La Commission E et l’ESCOP ont validé l’usage du houblon pour combattre l’agitation, l’anxiété et les troubles du sommeil.

L’aubépine, le houblon et la valériane font partie des 60 plantes sélectionnées pour leur intérêt thérapeutique dans le guide VIDAL des plantes qui soignent.

Informations Produit

Un flacon de Noctafen contient 60 gélules de 250 mg. Chaque gélule est composée de 83,33 mg d’aubépine, de 83,33 mg de houblon et de 83,33 mg de valériane.

Noctafen est un complément alimentaire. Noctafen n’est pas un médicament et peut être délivré sans ordonnance.

Conseils d’utilisation

Prendre trois gélules par jour à avaler avec un verre d’eau au cours des repas.

Ce complément alimentaire ne doit pas se substituer à une alimentation saine et variée.

Ne pas dépasser les doses indiquées.

A conserver dans un endroit sec et frais hors de portée des enfants.

Contre-indications

L’usage de la valériane, du houblon et de l’aubépine est déconseillé aux femmes enceintes et qui allaitent ainsi qu’aux enfants.

Ne pas prendre de valériane si l’on souffre du foie.

Du fait de son action sédative, il est conseillé d’éviter de conduire ou de manipuler des outils dangereux dans les heures qui suivent la prise de Noctafen.

Interactions

Les effets de la valériane pourraient s’additionner à ceux des médicaments et plantes ayant des effets sédatifs et calmants.

Les plantes médicinales pour soigner les Articulations

Arthrofen : confort, mobilité et souplesse

Arthrofen est une association de deux plantes médicinales reconnues pour leur action anti-inflammatoire. Les deux plantes entrant dans la composition d’Arthrofen sont l’harpagophytum et le saule blanc.

La racine d’harpagophytum ou griffe du diable (Harpagophytum Procumbens).

racine d’harpagophytum ou griffe du diable (Harpagophytum Procumbens)

L’harpagophytum ou griffe du diable est une plante originaire d’Afrique du Sud qui pousse sur les terrains sablonneux. L’harpagophytum est un vieux remède africain utilisé par les bantous pour soigner les douleurs articulaires.

harpagophytum ou griffe du diable (Harpagophytum Procumbens)

L’harpagophytum a démontré sa capacité à réduire les inflammations articulaires. En effet, les résultats de plusieurs études cliniques indiquent que la racine d’harpagophytum améliore la mobilité et soulage la douleur.

L’écorce de saule blanc (Salix Alba)

Originaire d’Europe, le saule blanc pousse également en Afrique du Nord et en Asie préférant les endroits frais et humides. Il fut surnommé « l’arbre contre la douleur » grâce aux effets calmants de son écorce contre les rhumatismes et l’arthrite. En effet, le saule blanc est l’ancètre naturel de l’aspirine. En 1829, un pharmacien français Pierre-Joseph Leroux isolait le principe actif de l’écorce de saule : la salicine. Cette substance sera synthétisée un siècle plus tard et donnera l’aspirine.

Plante médicinale l'écorce de saule blanc (Salix Alba) fut surnommé "l'arbre contre la douleur" grâce aux effets calmants de son écorce contre les rhumatismes et l'arthrite.

Études cliniques

En décembre 2007, une étude a été menée par l’Université Queen Elisabeth à Edimbourg. Cette étude portait sur 259 patients prenant des extraits d’harpagophytum sur une durée de 8 semaines. Les résultats ont montré que 60 % des patients ont pu réduire ou stopper leur consommation d’anti-inflammatoires grâce à l’harpagophytum.

D’autres études cliniques ont également montrées que l’harpagophytum pouvait être tout aussi efficace pour réduire les douleurs lombaires que certains anti-inflammatoires vendus en officine.

Les études cliniques montrent que la prise régulière d’extrait d’écorce de saule de blanc entraine une réduction de la douleur articulaire causée par l’arthrose. Une étude récente, effectuée en septembre 2008 par l’Université de Ruhr en Allemagne portant sur 90 patients pendant 6 mois, montre que l’extrait de saule blanc est aussi efficace que certains médicaments anti-inflammatoires pour réduire les douleurs de l’arthrose du genou (gonarthrose) et de l’arthrose de la hanche (coxarthrose).

Avis des Autorités de Santé

La commission E allemande en 1989 puis l’ESCOP en 1996 ont reconnu l’efficacité de l’harpagophytum contre les douleurs provoquées par l’arthrose et les tendinites.

Comme pour l’harpagophytum, la commission E allemande et l’ESCOP reconnaissent également l’efficacité de l’écorce de saule blanc pour soulager les douleurs rhumatismales.

Contre-indications

La prise d’harpagophytum est contre-indiquée en cas d’ulcère gastrique ou d’ulcère du duodénum.

L’usage d’harpagophytum est déconseillé aux femmes enceintes et qui allaitent.

Les personnes allergiques à l’acide acétylsalicylique doivent éviter de prendre de l’écorce de saule.

Effets indésirables possibles

L’Harpagophytum peut provoquer dans de rares cas des malaises digestifs bénins et temporaires.

Interactions

Aucune connue à ce jour.

Informations Produit

Arthrofen est fabriqué et conditionné en France. Un flacon d’Arthrofen contient 60 gélules de 250 mg. Chaque gélule est composée de 125 mg de poudre de racine d’harpagophyton et de 125 mg de poudre d’écorce de saule blanc.

Arthrofen est un complément alimentaire à base d’harpagophytum et de saule blanc. Arthrofen n’est pas un médicament et peut être délivré sans ordonnance.

Conseils d’utilisation

Prendre 2 gélules par jour avec un verre d’eau pendant les repas.

Ce complément nutritionnel ne serait remplacer une alimentation saine et variée.

Tenir hors de portée des enfants.

A conserver dans un endroit sec et frais

Bambou Tabashir : Silice organique naturelle reminéralisante

La silice est le principal constituant du collagène. Elle aide à la régénération des tissus conjonctifs dont elle améliore la résistance et l’élasticité. Le Bambou Tabashir est la plante la plus riche en silice qui elle peut en contenir jusqu’à 90 %.

Originaire de la Chine et de l’Inde, le bambou est une plante qui peut atteindre jusqu’à 30 mètres de haut et qui ne fleurit qu’une fois tous les 30 ans. Il existe 1200 espèces de bambou. Ils sont caractérisés par des tiges formées d’un chaume creux lignifié à la croissance très rapide. Chez certaines espèces de bambou, cette croissance peut être spectaculaire et atteindre jusqu’à un mètre par jour.

Le bois des tiges de bambou, riche en silice, est très dur et très résistant. Cette silice présente dans les tiges leur procure une grande solidité. Ainsi, il est presque impossible de casser une tige de bambou à mains nues.

Les bambous sont présents naturellement sur tous les continents (Amériques, Asie, Afrique et Océanie) à l’exception de l’Europe.

Dans les pays tropicaux, le bambou est considéré comme une plante médicinale de première importance.

En phytothérapie, c’est le tabaschir ou tabashir qui est utilisé. Le Tabaschir, appelé également sucre de bambou, est un véritable concentré de silice végétal pur. En effet, il tabaschir peut contenir jusqu’à 90 % de silice. Cet exsudat de bambou se forme à l’intérieur de la tige au niveau des nœuds.

Usage traditionnel

Traditionnellement, le bambou tabaschir est utilisé pour renforcer les ongles et les cheveux, et pour prévenir la perte osseuse. Ces propriétés s’expliqueraient par la teneur élevée en silice du bambou.

La silice est le principal constituant du collagène. Elle aide à la régénération des tissus conjonctifs dont elle améliore la résistance et l’élasticité. La silice facilite également la fixation du calcium dans les os. Par son action reminéralisante, elle participe à la prévention de l’ostéoporose et favorise la cicatrisation des fractures.

Informations Produit

Un flacon de Bambou Tabaschir contient 60 gélules de 250 mg. Chaque gélule est composée de 250 mg de bambou tabaschir.

Bambou Tabaschir est un complément alimentaire. Bambou Tabaschir n’est pas un médicament et peut être délivré sans ordonnance.

Conseils d’utilisation

Prendre deux à trois gélules par jour, à avaler avec un verre d’eau au cours des repas.

Ce complément alimentaire ne doit pas se substituer à une alimentation saine et variée.

Ne pas dépasser les doses indiquées.

A conserver dans un endroit sec et frais hors de portée des enfants.

Les plantes médicinales pour la Mémoire et la concentration

Ginkgo Biloba : tonique cérébral et veineux, mémoire et concentration

Le Ginkgo Biloba est l’arbre le plus ancien du monde. Le ginkgo participe au confort veineux, soutient la tonicité des vaisseaux et améliore l’irrigation, notamment au niveau cérébral.

plante medicinale pour la mémoire et la concentration le Ginkgo Biloba est l’arbre le plus ancien du monde. Le ginkgo participe au confort veineux, soutient la tonicité des vaisseaux et améliore l’irrigation, notamment au niveau cérébral.

Le Ginkgo biloba ou « arbre aux quarante écus » appartient à la famille Ginkgoaceae, la plus ancienne des familles d’arbres connues. Elle serait apparue 40 millions d’années avant l’ère des dinosaures. Le ginkgo biloba peut atteindre jusqu’à 40 mètres de hauteur et certains spécimens d’arbre ont plus de 2500 ans d’âge. Outre sa longévité, le Ginkgo biloba se caractérise par une extraordinaire faculté d’adaptation et une résistance hors du commun.

En effet, le ginkgo biloba a survécu aux différents cataclysmes qui ont frappés notre planète depuis 270 millions d’années mais il fut également le premier végétal à renaitre après la destruction de la ville d’Hiroshima et de toute sa faune et sa flore en 1945.

Le ginkgo biloba est un arbre originaire de Chine. En chinois, ginkgo signifie « abricot d’argent ». Il est considéré en Chine comme un arbre sacré. Le terme « biloba » évoque les feuilles bilobées du ginkgo qui se divisent deux lobes distincts.

Le ginkgo est un arbre qui possède de longues branches peu ramifiées, aux pousses très courtes supportant un bouquet d’innombrables feuilles serrées. Les feuilles du ginkgo, en forme d’éventail, divisées deux lobes, sont épaisses et de couleur vert clair pour les arbres jeunes et vert gris pour les arbres plus anciens. La couleur de son écorce varie du brun au gris.

Usage traditionnel

Depuis près de 4000 ans, la médecine traditionnelle chinoise a recourt au ginkgo biloba.

Ce sont les feuilles du Ginkgo biloba qui sont utilisées en phytothérapie. Elles contiennent des flavonoïdes et des terpènes ayant une action antioxydante au niveau rétinien et cérébral.

Chaque année, dans le monde, près de 2 millions de kilos de feuilles de ginkgo sont récoltés à des fins thérapeutiques.

Le ginkgo biloba est un anti-inflammatoire naturel, il stimule l’activité circulatoire et participe au renforcement du tonus des parois veineuses. Le ginkgo est utilisé en cas de déclin cérébral lié à l’âge : difficultés de concentration, perte de mémoire, confusion…

En raison de son action générale positive sur le système circulatoire, les phytothérapeutes conseillent le ginkgo pour réduire les gènes et inconforts d’origine circulatoire :

Varices,
Hémorroïdes,
Perte de mémoire,
Baisse d’attention et de vigilance,
Acouphène d’origine circulatoire.
Effets indésirables possibles
Dans de très rares cas, ont été constaté des troubles gastro-intestinaux légers, des maux de tête et des allergies cutanées.

Contre-indications

Le ginkgo fluidifiant le sang, les hémophiles, les femmes enceintes et les personnes qui s’apprêtent à subir une intervention chirurgicale doivent éviter d’en prendre.

Interactions

Les extraits de ginkgo biloba peuvent interagir avec des médicaments ou des plantes ayant des effets anticoagulants et augmenter les risques de saignements.

Études cliniques

Selon une étude menée à l’Hôpital Régional de Poltava en Ukraine en 2007 auprès de 400 sujets atteints de dégénérescences intellectuelles, les participants ayant pris du ginkgo biloba ont vu leurs performances intellectuelles s’améliorer. En effet, les sujets ayant pris 240 mg d’un extrait de ginkgo durant 22 semaines ont été nettement plus performants à une série de tests cognitifs que ceux ayant pris un placebo. Ils ont aussi bénéficié d’une réduction de plusieurs de leurs symptômes : anxiété, dépression et insomnie.

Avis des autorités de santé

Le Ginkgo Biloba a été reconnu par la Commission E et par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) comme traitement complétif des symptômes de baisse des capacités cognitives et intellectuelles, d’origine vasculaire ou dégénérative, incluant les pertes de mémoire, les troubles de l’attention et la dépression.

L’extrait de feuilles de ginkgo est reconnu par la Commission E et l’Organisation mondiale de la Santé comme traitement adjuvant des troubles liés à la résistance artérielle périphérique.

L’extrait de feuilles de ginkgo est reconnu par la Commission E et l’Organisation mondiale de la Santé pour soulager les acouphènes d’origine vasculaire.

Dans le cadre de ces indications, il est préconisé de suivre un traitement d’au moins 8 à 12 semaines.

Informations Produit

Un flacon de ginkgo biloba contient 60 gélules de 250 mg. Chaque gélule est composée de 250 mg de ginkgo biloba.

Le Ginkgo biloba est un complément alimentaire. Ce n’est pas un médicament et il peut être délivré sans ordonnance.

Conseils d’utilisation

Prendre trois gélules par jour, une le matin, une à midi et une le soir, à avaler avec un verre d’eau au cours des repas.

Ce complément alimentaire ne doit pas se substituer à une alimentation saine et variée.

Ne pas dépasser les doses indiquées.

A conserver dans un endroit sec et frais hors de portée des enfants.

Les plantes médicinales pour la santé

Yam-Igname du Mexique : équilibre féminin

Le Yam ou igname sauvage est traditionnellement utilisée contre les symptômes de la pré ménopause et de la ménopause.

Le Yam (Dioscora villosa)

Le Yam, appelé aussi igname sauvage, est une liane aux feuilles en forme de cœur originaire d’Amérique Centrale. Le Yam est une plante volubile qui peut atteindre jusqu’à 6 mètres de haut.

plante médicinale Yam (Dioscora villosa) est une liane aux feuilles en forme de cœur originaire d’Amérique Centrale. Le Yam est une plante volubile qui peut atteindre jusqu’à 6 mètres de haut.

L’usage de l’igname remonte à l’époque des Aztèques au Mexique. Le Yam était notamment utilisé pour le traitement des rhumatismes et comme analgésique local. En Amérique centrale, l’igname sauvage était utilisé contre les troubles menstruels et ovariens ainsi que pour soulager les nausées de la grossesse, faciliter l’accouchement et prévenir les fausses couches.

Partie utilisée du Yam (Dioscora villosa)

En phytothérapie, c’et le tubercule ou rhizome du Yam qui est utilisé. Son rhizome tubéreux renferme de la diosgénine, une substance identifiée pour la première fois en 1936 par des chercheurs japonais. La diosgénine est une phytohormone très proche de la progestérone naturelle qui est une hormone féminine.

Usage traditionnel

L’igname sauvage est traditionnellement utilisée contre les symptômes de la pré ménopause et de la ménopause.

Contre-indications

Les femmes souffrant d’une maladie hormonodépendante (cancer de l’ovaire, du sein, de l’utérus, endométriose, fibromes utérins) doivent s’abstenir de consommer cette plante en raison de son activité oestrogénique.

Déconseillé aux enfants.

Effets indésirables possibles

Pris à fortes doses, le Yam peut provoquer des vomissements et des troubles digestifs.

Interactions

Aucune interaction du Yam avec d’autres substances connue à ce jour.

Études cliniques

En 2005, une étude sur le Yam menée par l’Université de Taiwan à Taipei auprès de 22 femmes taïwanaises ménopausées a été publiée dans The American College of Nutrition. L’étude a montré que la consommation quotidienne de racine d’igname pendant 30 jours avait entraîné une augmentation significative du taux d’hormones sexuelles.

Informations Produit

Un flacon de Yam contient 60 gélules de 300 mg. Chaque gélule est composée de 300 mg de Yam (Igname sauvage).

Yam est un complément alimentaire. Yam n’est pas un médicament et peut être délivré sans ordonnance.

Conseils d’utilisation

Prendre quatre gélules par jour, deux le midi et deux le soir, à avaler avec un verre d’eau au cours des repas.

Ce complément alimentaire ne doit pas se substituer à une alimentation saine et variée.

Ne pas dépasser les doses indiquées.

A conserver dans un endroit sec et frais hors de portée des enfants.

Prostasexiol : équilibre de la prostate et confort urinaire

Prostasexiol est une association de deux plantes médicinales contribuant à l’équilibre de la prostate : le Saw Palmetto et le Pygeum Africanum.

Les baies du Saw palmetto (Sabal serrulata ou Serenoa repens)
baies du Saw palmetto (Sabal serrulata ou Serenoa repens) pour un équilibre de la prostate et confort urinaire

Le Saw Palmetto est un petit palmier originaire de Floride et du golfe du Mexique. De nombreuses études scientifiques ont confirmé les effets bénéfiques du Saw Palmetto sur l’hypertrophie de la prostate et des difficultés urinaires associées. C’est la baie de sabal, le fruit mûr et séché de la plante, qui est utilisé pour soigner la prostate.

L’écorce du Prunier d’Afrique (Pygeum Africanum ou Prunus Africana)

Le prunier d’Afrique (Pygeum Africanum ou Prunus Africana) est un grand arbre à feuillage persistant originaire des régions montagneuses de l’Afrique.

Depuis longtemps, les Africains utilisent l’écorce du Pygeum Africanum pour soigner les troubles de la vessie qu’ils nomment dans leur langage imagé « la maladie du vieil homme ».

Etudes cliniques

Une analyse des études scientifiques publiées sur la baie de sabal est parue dans le Journal of the American Medical Association du 11 novembre 1998. L’étude, impliquant 2939 patients, a conclu que la baie de sabal améliore les symptômes urologiques et le débit urinaire dans les cas d’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP).

De fait, de nombreux essais cliniques ont démontré l’efficacité de l’écorce du prunier d’Afrique dans le traitement des problèmes liés au grossissement de la prostate.

En 1990, une étude menée par un laboratoire français auprès de 263 sujets a démontré une amélioration de la miction chez 65 % des sujets traités ayant pris 50 mg d’extrait de Pygeum Africanum pendant une période de 60 jours.

Une autre étude publiée par l’Hopital Universitaire de Bratislava en 1998 portant sur 85 sujets ayant pris un extrait de Pygeum Africanum durant deux mois a confirmé l’efficacité du Pygeum Africanum. Les chercheurs ont constaté également que les effets bénéfiques persistaient un mois après la cessation du traitement.

Avis des Autorités de Santé

La Commission E et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) reconnaissent l’usage du palmier nain pour traiter les troubles urinaires qui accompagnent l’hypertrophie bénigne de la prostate légère à modérée.

Contre-indications

Aucune connue à ce jour.

Effets indésirables possibles

Dans de rares cas, la prise de Saw Palmetto et de Pygeum africanum peut entrainer des troubles gastro-intestinaux bénins.

Interactions

Le palmier nain est à éviter pour les personnes prenant des médicaments anticoagulants et antiplaquettaires

Informations Produit

Prostasexiol est fabriqué et conditionné en France. Un flacon de Prostasexiol contient 60 gélules de 250 mg. Chaque gélule est composée de :

125 mg de poudre d’écorce de Pygeum Africanum

125 mg de poudre de baies de Palmier Nain de Floride

Prostasexiol est un complément alimentaire à base de baies de Palmier Nain de Floride (Serenoa Repens) et d’écorce de Prunier d’Afrique (Pygeum Africanum). Prostasexiol n’est pas un médicament et peut être délivré sans ordonnance.

Conseil d’utilisation

Prendre deux à trois gélules par jour, à avaler avec un verre d’eau au cours des repas.

Ce complément alimentaire ne doit pas se substituer à une alimentation saine et variée.

Ne pas dépasser les doses indiquées.

A conserver dans un endroit sec et frais hors de portée des enfants.

Biovénol : Tonique veineux

Biovénol est une association de trois plantes médicinales reconnues pour leur action veinotonique. Les trois plantes entrant dans la composition de Biovénol sont : le fragon épineux, l’hamamélis et le marronnier d’Inde.

Le fragon épineux ou petit houx (Ruscus aculeatus)
Biovénol : Tonique veineux avec la plante medecinale du fragon épineux ou petit houx (Ruscus aculeatus)

Très répandu en France, le fragon épineux ou petit houx est une plante ligneuse qui possède des tiges dressées toujours vertes. En phytothérapie, c’est la racine et le rhizome du fragon épineux qui sont utilisés. D’aspect gris-jaune, la racine se présente sous forme de fragments noueux et striés d’anneaux. Les principaux constituants actifs sont des saponosides qui possèdent une action veinotique.

L’hamamélis de Virginie (Hamamelis virginiana)
Biovénol : Tonique veineux avec la plante médicinale le hamamélis de Virginie (Hamamelis virginiana)

L’hamamélis de Virginie est un arbuste originaire d’Amérique du Nord qui pousse dans les forêts humides. L’hamamélis peut atteindre 5 mètres de haut et ressemble au noisetier. Les fleurs de l’hamamélis sont jaunes et groupées en bouquet et les fruits se présentent sous la forme de petites capsules. En phytothérapie, ce sont les feuilles d’hamamélis qui sont utilisées.

Le marronnier d’Inde (Aesculus hippocastanum)
marronnier d’Inde (Aesculus hippocastanum)

Le marronnier d’Inde est un grand arbre originaire d’Asie pouvant atteindre jusqu’à 30 mètres de haut. Les fleurs sont de couleur blanche teintées de rouge et de jaune. Le fruit du marronnier est une capsule épineuse contenant une grosse graine appelée marron. Ce sont ces graines qui sont utilisées en phytothérapie.

De nombreuses expérimentations ont montré que l’extrait de feuille d’hamamélis augmente la résistance des veines, diminue la perméabilité capillaire et possède des effets vasoconstricteurs.

Des travaux récents ont mis en évidence l’action de deux substances actives présentes dans le marronnier : L’escine qui un vasoconstricteur augmentant le tonus veineux et l’escoloside qui diminue la perméabilité des capillaires et accroît leur résistance.

L’extrait de marron d’Inde est couramment utilisé en Allemagne pour traiter les personnes souffrant d’insuffisance veineuse chronique (IVC).

Effets indésirables possibles

Dans de rares cas, le fragon épineux peut provoquer nausées et troubles digestifs mineurs.

Dans de rares cas, le marronnier d’Inde peut provoquer des nausées et d’irritations gastriques

Études cliniques

En 1999, une étude publiée dans les Archives of Dermatology a analysé les résultats de 13 études cliniques sur le marronnier d’Inde. À la fin des études, les sujets ont rapporté une diminution de la douleur, de la fatigue et des démangeaisons des jambes. Ces résultats furent obtenus en moins de deux semaines et continuèrent pendant au moins six semaines après la fin de la recherche.

Au cours d’un essai publié en 2000 dans Phytomedicine et portant sur 148 sujets suivis durant 12 semaines, le fragon épineux s’est révélé plus efficace qu’un placebo pour soulager les symptômes d‘insuffisance veineuse (jambes lourdes et enflées, varices)

Avis des Autorités de Santé

La Commission E, l’ESCOP et l’Organisation mondiale de la Santé reconnaissent l’efficacité du marronnier d’Inde pour soulager les symptômes de l’insuffisance veineuse dans les jambes : douleur, lourdeur, enflure, crampes nocturnes et démangeaisons.

La Commission E, l’ESCOP et l’Organisation mondiale de la Santé reconnaissent l’usage de l’hamamélis pour soigner les varices et les hémorroïdes. L’ESCOP lui reconnaît également des vertus pour le traitement de la sensation de lourdeur dans les jambes, un des symptômes de l’insuffisance veineuse.

La Commission E allemande reconnaît l’efficacité du rhizome de fragon épineux comme traitement de soutien pour soulager l’insuffisance veineuse et les hémorroïdes.

L’hamamélis, le marronnier d’Inde et le petit houx font partie des 60 plantes sélectionnées pour leur intérêt thérapeutique dans le guide VIDAL des plantes qui soignent.

Informations Produit

Un flacon de Biovénol contient 60 gélules de 250 mg. Chaque gélule est composée de 83,33 mg de poudre de racine de petit houx, de 83,33 mg de poudre de marron d’Inde et de 83,33 mg de poudre de feuilles d’hamamélis.

Biovénol est un complément alimentaire. Biovénol n’est pas un médicament et il peut être délivré sans ordonnance.

Conseils d’utilisation

Prendre trois gélules par jour à avaler avec un verre d’eau au cours des repas.

Ce complément alimentaire ne doit pas se substituer à une alimentation saine et variée.

Ne pas dépasser les doses indiquées.

A conserver dans un endroit sec et frais hors de portée des enfants.

Le cumin noir stimulant sexuel

L’huile de Nigelle appelée aussi l’huile des Pharaons est un énergisant utilisé depuis l’époque des Pharaons.

Le cumin noir : l’huile des pharaons

Le cumin noir ou Nigelle (Nigella sativa) est une plante originaire du sud et sud-ouest asiatique. Le cumin noir est un stimulant sexuel recommandé par la médecine arabe

Le cumin noir ou Nigelle (Nigella sativa) est une plante originaire du sud et sud-ouest asiatique. Le cumin noir peut atteindre 20 à 30 cm de haut. Ses fleurs sont délicates, de couleur bleu pâle et blanc, comprenant cinq à dix pétales. Le fruit est une capsule large et gonflée contenant de nombreuses graines. Le mot nigelle provient du latin « niger » qui signifie noir en référence à sa graine noire.
Le cumin noir ou nigelle, appelé également, l’huile des Pharaons, est utilisé en médecine naturelle depuis plus de 3000 ans en Orient. Le cumin noir est considéré comme une plante médicinale majeure
Les Pharaons ainsi que les reines Cléopatre et Néferti utilisaient l’huile de cumin noir pour ses nombreuses vertus bienfaisantes.

Le cumin noir est un stimulant sexuel recommandé par la médecine arabe

Les médecins arabes au XIe siècle recommandaient son usage pour les hommes et les femmes ayant une libido fragile car « elle rend le plaisir que l’on a perdu », disaient-ils.

L’huile de cumin noir permet de stimuler la sexualité des deux partenaires de par sa composition très riche de plus de 100 composants naturels. Selon un vieux proverbe arabe, grâce à l’huile de Nigelle : « Le vieillard de 120 ans ressentira la vitalité d’un homme de 20 ans. ».


Huile de Nigelle et impuissance sexuelle

Dans leur livre dédié au cumin noir, les docteurs Peter Schleicher et Mohamed Saleh consacre tout un chapitre à l’impuissance sexuelle.

Selon eux, la graine de Nigelle a une action bénéfique sur les troubles de l’érection. En effet, le cumin noir entraîne :

l’augmentation des secrétions physiologiques,
la stimulation de la formation de la testostérone,
la reconquête de la souplesse des parois vasculaires entraînant le retour à une meilleure irrigation sanguine, et provoquant une action psychotonique.
De plus, le sperme contient beaucoup de zinc d’où l’importance d’une alimentation riche en cet oligo-élément métallique dont l’huile de nigelle pure est très riche.

Études cliniques

Le docteur Bassima Saidi, auteur d’un livre sur la graine de Nigelle, cite une étude clinique égyptienne effectuée en 2004 montré que l’huile de cumin noir avait une action très favorable sur la mobilité, la viabilité et la qualité des spermatozoïdes.

Informations Produit

Un flacon contient 60 capsules d’huile de Nigelle (cumin noir). Chaque capsule est composée de 500 mg d’huile de Nigelle (cumin noir).

Il s’agit d’un complément alimentaire. Ce n’est pas un médicament et il peut être délivré sans ordonnance.

Conseils d’utilisation

Prendre deux à six capsules par jour à avaler avec un verre d’eau au cours des repas.

Ce complément alimentaire ne doit pas se substituer à une alimentation saine et variée.

Ne pas dépasser les doses indiquées.

A conserver dans un endroit sec et frais hors de portée des enfants.

Formations sur les plantes médicinales

Sélection des meilleures formations pour apprendre le savoir faire des plantes médicinales.

Formation en Phytothérapie – Obtenez aujourd’hui votre Certification en Phytothérapie

Utiliser la phytothérapie, c’est revenir aux traitements de nos ancêtres, de manière naturelle !
Le traitement des maladies par les plantes en effet existe depuis des générations, sous forme d’infusions, de cataplasmes, de masques et autres onguents.

Pour plus d’information sur la formation Phytothérapie cliquez ici

Formation en Herboristerie – Obtenez aujourd’hui votre Certification d’Herboristerie

Pour plus d’information sur la formation herboristerie cliquez ici

Formation en Gemmothérapie Professionnelle

Appelée aussi « médecine des bourgeons », la gemmothérapie est une branche de la phytothérapie dont le but est de prévenir et soigner, avec ce qui nous est offert dans la nature, et notamment les végétaux. La gemmothérapie, pour sa part, utilise seulement les matières embryonnaires des végétaux, soit les bourgeons et les jeunes pousses car leurs propriétés thérapeutiques seraient supérieures à celles de la plante mature. Ces « embryons végétaux » sont utilisés sous forme de macérâts: recouverts d’eau, d’alcool ou de glycérine,on les laisse macérer pendant plusieurs semaines, pour en extraire les principes actifs. Ces «solutions » ainsi obtenues sont utilisés pour traiter de nombreux maux.

Pour plus d’information sur la formation herboristerie cliquez ici

Les différentes applications des plantes médicinales

Comment Préparer une infusion

Il faut environ 2-3g (1cuillerée à café) de plante sèchée pour 1 tasse d’eau.

On peut préparer dans une théière avec 20g de plante sèchée pour 500ml d’eau.

-Faire bouillir de l’eau.
-Verser l’eau frémissante dans un récipient (comme une théière) contenant la plante, et mettez un couvercle par dessus.
-Laisser infuser pendant 10 minutes.
-Filtrer avec une passoire et verser dans un récipient
-On peut éventuellement ajouter du sucre ou du miel avant de boire.

posologie : Boire 3 à 4 tasses par jour (environ 500ml).

Comment Préparer une décoction

Il faut environ 20g de plante séchée pour 750ml d’eau froide qui sera réduite à 500ml.

-Mettre la plante dans une casserole avec de l’eau.
-Porter à ébullition et laisser frémir pendant 20-30mn jusqu’à réduction d’un tiers
-Filtrer la décoction avec une passoire.
-Verses dans un récipient et mettre au frais.

posologie : Boire 3 à 4 tasses par jour (environ 500ml).

Comment Préparer une macération

Il faut environ 20g de plante sèchée pour 500ml d’eau.

-Mettre la plante dans un récipient avec de l’eau froide et couvrir.
-Laisser macérer toute une nuit.
-Filtrer

Note : Une macération se fait à froid quant les principes actifs d’une plante peuvent être détruit par le chaud. Néanmoins, on peut le faire avec l’eau et la plante déjà infusée ou décoctionnée.

posologie : Boire 3 à 4 tasses par jour (environ 500ml).

Comment Préparer une teinture alcoolique :

Il faut 200g de plante sèchée pour 1 litre d’alcool à plus de 45° (Vodka, Rhum)

-Placer la plante dans un récipient en verre et la recouvrir d’alcool

-Fermer, agiter 1-2mn et stocker dans un endroit frais et sombre (10 à 14 jours).
-Agiter tous les 2 jours.
-Verser la préparation dans un pressoir à vin ou éventuellement dans une passoire pour filtrer la plante.
-Verser la teinture dans un récipient

Posologie : Boire 2,5ml de teinture diluée dans un verre d’eau 2 à 3 fois par jour.

Comment Préparer une huile médicinale

Il faut 250g de plante séchée pour 750ml d’huile végétale de qualité (olive, tournesol).

-Mélanger l’huile et la plante dans un saladier chauffé au bain-marie.

-Couvrir et laisser frémir pendant 2-3h.

-Laisser refroidir, puis verser le mélange dans une passoir ou un pressoir et presser bien pour en extraire tout le liquide.

L’huile médicinale se conserve environ 1 an dans un flacon en verre teinté.

N.B.: On peut aussi faire des huiles à froid : Il faut tasser la plante dans un bocal, verser l’huile et faire reposer 2 à 6 semaines, récupérer ensuite le liquide.

Comment Préparer un bain à base de plante

-Verser 500ml d’une infusion (ou autre boisson) filtrée de plante dans l’eau de votre bain.

Selon ce qu’on veut on se baigne entièrement ou seluement la partie du corps atteinte.

Comment Préparer un onguent ou une crème

Il faut environ 60g de plante séchée et selon : onguent : 500g de vaseline ou de paraffine ramollie ; crème : 300g de cire émulsifiante, 140g de glycérine et 160ml d’eau.

-Faire fondre le mélange crème ou onguent dans un récipient de verre au bain-marie.
-Ajouter la plante finement coupée et laisser frémir 15mn pour l’onguent et 3h pour la crème tout en remuant.
-Verser le mélange dans une étamine fixée avec de la ficelle au bord d’un bocal et filtrer.
-Enfiler des gants en caoutchouc et presser le mélange pour extraire le plus de liquide possible de l’étamine.
-Verser sans attendre l’onguent liquide ou la crème dans des pots. Fermer les pots et une fois refroidie, visser à fond les couvercles.

Posologie : Appliquer une petite quantité 2 à 3 fois par jour.

Les meilleures Livres sur les plantes médicinales

Propriétés et lexiques des plantes médicinales

Propriétés médicinales (vocabulaire)
Phytothérapie : Traitement des maladies par les plantes.

Les substances qui peuvent être extraites des plantes sont :

Le chicotin (de socotrin, nom d’un aloès de Socotara) Suc amer extrait de certaines plantes comme l’aloès, la coloquinte, le pissenlit,…
Le latex Liquide blanc ou jaune secrété par certains végétaux (hévéa, laitue, chélidoine,…)
La sève Liquide circulant dans les différentes parties d’un végétal.
Le suc Liquide organique pouvant être extrait d’un tissu végétal.


Les différentes modes de préparations sont :

L’alcoolature: Soit ajouter le suc obtenu en pressant une plante dans le même poids d’alcool à 90° ; soit laisser macérer la plante pendant quelques jours dans la même solution, puis filtrer et conserver dans des flacons en verre foncé.
Les alcoolatures se prennent en gouttes.

Le bain: Ajouter à l’eau du bain une décoction ou une infusion préparée à partir de 500 grammes de plantes sèches dans 2 ou 3 litres d’eau.

Le cataplasme: Médicaments à usage externe obtenu soit en dissolvant une farine dans un liquide, soit en appliquant un végétal entier, soit en écrasant un végétal pour obtenir la consistance d’une pâte fluide.

Le collutoire: Médicament antiseptique destiné à agir dans la gorge.

Le collyre: Médicament destiné aux yeux. Il s’agit d’une préparation obtenue à base d’eau bouillie et filtrée et de plantes. Le collyre s’utilise en goutte à goutte.

La décoction: Cette préparation consiste à verser dans de l’eau froide une certaine quantité de produit médicinale et à faire bouillir le tout durant un temps déterminé. La durée d’ébullition est en principe de 15 à 20 minutes s’il s’agit de fleurs ou d’herbes, de 30 à 40 minutes s’il s’agit de racines ou d’écorces.

L’emplatre: Pâte médicamenteuse à usage externe mélée à une substance grasse ou résineuse permettant une meilleure application.

L’essence: Composé liquide volatil et odorant tiré de certaines plantes aromatiques.

La teinture (ou teinture alcoolique ou alcoolé): On appelle teinture, les solutions obtenues en laissant une certaine quantité de produit desséché au contact d’un liquide solvant qui peut être de l’eau, de l’alcool, de l’ether ou du vinaigre.

Le vin médical: Vin dans lequel ont été dissous les principes actifs d’un produit ; la macération se fait dans du vin rouge si les propriétés du produit sont astringentes, blanc lorsque celles-ci sont diurétiques.

La mixture: Association de plantes dont les vertus sont analogues ou complémentaires. En préparant une mixture, on commence par la plante spécifiquement apte à soigner la maladie, suivie par une autre qui a des propriétés plus génériques et qui renforce les effets de la première, puis enfin une plante diurétique, sudorifique ou dépurative qui élimine les toxines présentes dans l’organisme.

Les propriétés des substances extraites des plantes sont :

Abortif: qui provoque un avortement.

Analgésique: qui abolit la sensibilité à la douleur.

Antibiotique: qui empêche le développement de micro-organismes.

Antirhumatismal: qui soulage les rhumatismes.

Antiscorbutique: qui s’oppose au développement du scorbut.

Antispasmodique: qui réduit les contractions musculaires, les crampes, qui calme le système nerveux.

Apéritif: qui ouvre et stimule l’appétit.

Astringent: qui résserre et raffermit les tissus.

Béchique: qui calme la toux.

Cardiotonique: qui augmente la tonicité du coeur.

Carminatif: qui résorbe les gaz intestinaux.

Cholagogue: qui favorise la sécrétion biliaire.

Dépuratif: qui purifie l’organisme, qui élimine les toxines.

Digestif: qui facilite la digestion.

Diurétique: qui favorise l’élimination de l’urine.

Emétique: qui provoque des vomissement.

Emollient: qui calme les inflammations des tissus.

Expectorant: qui calme la toux, favorise l’expulsion des sécrétions bronchiques.

Fébrifuge: qui enraye la fièvre.

Hémostatique: qui arrête l’écoulement du sang.

Laxatif: qui purge légèrement.

Narcotique: qui engourdit la sensibilité.

Purgatif: qui stimule les évacuations intestinales.

Résolutif: qui provoque la fonte des engorgements.

Révulsif: qui provoque un afflux sanguin à l’endroit où la plante est appliquée.

Stomachique: qui favorise la digestion.

Sudorifique: qui active la transpiration.

Tonique: qui fortifie et stimule les forces de l’organisme.

Vermifuge: qui provoque l’expulsion des vers intestinaux.

Vésicant: qui provoque des ampoules sur la peau.

Vulnéraire: Se dit des médicaments propres à guerir une blessure, favoriser la cicatrisation, ou que l’on administre après un traumatisme.

Matton Angélica

Auteur: Matton Angélica

Forte d’une expérience de douze années dans la production de plantes médicinales et aromatiques, Angelica est à même de vous apporter tout son savoir-faire et sa connaissance pour vous fournir les meilleures informations sur une trentaine de plantes médicinales. Son entreprise, située à environ 150 kilomètres de Paris, est née au cœur de la Beauce, région française célèbre pour son activité agricole prédominante et son paysage majestueux. Depuis 1992, Angelica produit des plantes médicinales et aromatiques sur son exploitation, basée au cœur de la Beauce.
Pendant près de douze années, cette derniere a cultivé et étudié de multiples plantes médicinales.

LEAVE A COMMENT

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *