Acupuncture : apprendre et se soigner avec le Manuel d’Acupuncture

99.00

Ce « Manuel d’Acupuncture » de Peter Deadman est très vite devenu, dès sa publication en version originale, la référence standard des écoles d’acupuncture anglo-saxonnes, la raison en est simple :

  • Ce livre présente un ensemble de qualités rarement réunies en un seul ouvrage
  • Illustrations nombreuses et détaillées (une ou plusieurs pour chaque point)
  • Précision dans la dénomination des points
  • Localisation anatomique, énoncé de leurs actions et indications
  • Précautions éventuelles lors de la piqûre
  • Principales combinaisons de points
  • Richesse des commentaires dûment référencés et puisés tant dans les textes classiques que dans les ouvrages modernes
  • Multiples index, etc.

De l’avis d’un expert : « Voici un ouvrage sur les points qui fera date dans le monde de l’acupuncture : complet, détaillé, agréable àconsulter, pédagogique, systématique, superbement illustré ; bref, un véritable livre de chevet pour l’étudiant et le praticien acupuncteur » (Giovanni Maciocia).

Description

 

Acupuncture : apprendre et se soigner avec la médecine chinoise.

Acupuncture : apprendre et se soigner avec la médecine chinoise.

Comment Médecine chinoise Traditionnelle travaille-t-elle ?

La médecine chinoise traditionnelle est basée sur un modèle énergique plutôt que le modèle biochimique de médecine Occidentale.

Le chinois antique a reconnu une énergie essentielle derrière toutes les formes de vie et des processus de vie.

Ils ont appelé cette énergie qi (ont prononcé tchi).

Dans le développement d’une compréhension de la prévention, les praticiens ont découvert que l’énergie circule le long des sentiers spécifiques appelés des méridiens.

Chaque méridien est associé à un système physiologique particulier et l’organe interne.

La maladie surgit en raison d’un manque ou d’excès d’énergie dans les méridiens et leurs systèmes physiologiques associés. Les points d’acupuncture sont des sites spécifiques le long des méridiens. Chaque point a un effet prévisible sur l’énergie essentielle. La science moderne a mesuré la charge électrique à ces points, corroborant les emplacements de méridiens.

La médecine chinoise traditionnelle emploie les pouls, la langue, la palpation de points et des méridiens, l’historique médicale et des symptômes associés pour créer un diagnostic.

Un plan de traitement est alors formulé pour inciter le corps vers un état équilibré de santé.

Beaucoup d’état peuvent être soulagées très rapidement par l’acupuncture et la médecine chinoise.

Comme dans n’importe quelle forme de traitement, l’attitude du patient, le régime, la détermination et le style de vie affecteront le résultat. Les patients sont encouragés à participer activement à leur processus de guérison.

Comment Médecine chinoise Traditionnelle travaille-t-elle ?

Bien que la médecine chinoise puisse traiter la plupart des symptômes fonctionnels, il y a les circonstances qui peuvent être traitées plus efficacement par la médecine Occidentale. Dans tels cas, votre acupuncteur recommandera que vous entriez en contact avec un docteur de médecine occidentale.

On doit voir l’acupuncture et la médecine chinoise comme complémentaire à la médecine occidentale.

 

Les différents acupunctures

Les différents acupunctures

L’une est simpliste et primitive.

Elle consiste à piquer au lieu de la douleur, sans se soucier d’autres connaissances.

Elle donne, sauf pour les douleurs récentes, des soulagements de courte durée.

Une autre déjà plus haute utilise quelques point en formule apprises par cœur ne connaissant que le trouble sans se préoccuper du malade ni des interactions.

Pour tonifier ou disperser tel organe, tel point; pour tel symptôme, tel point.

Elle permet déjà de régler moyennement les organes, mais n’atteint pas la cause profonde des troubles ni les commandes de la vitalité.

La vraie acupuncture recherche avant tout, par l’étude des pouls, le déséquilibre d’énergie qui est à l’origine de toues les maladies fonctionnelles.

Elle s’appuie sur des relations d’organes basées sur la circulation d’énergie.

La vraie acupuncture a constaté la variété d’aspects que peut prendre une maladie selon celui qui l’a subit.

Elle a été dès le début à tenir comte du malade.

Les japonais emploient l’image :

 » La maladie n’est pas l’invasion, mais la faiblesse qui appelle l’invasion. »

« N’oubliez jamais, pour le choix des points, que chacun est malade à sa manière. De cela pour traiter, le Sage ne peut ne peut pas ne pas en tenir compte. »

Que peut guérir l’acupuncture ?

Il convient de signaler tout d’abord qu’elle ne peut faire courir aucun risque; et que; n’introduisant dans l’organisme aucun poison, aucun élément étranger, elle ne peut contrarier aucun traitement.

Que peut guérir l'acupuncture ?

Au contraire, il est remarqué constamment qu’elle augmente l’effet des médicaments chimiques ou homéopathiques, au point qu’il devient nécessaire de réduire les doses pour ne pas dépasser le but.

Le seul risque, dans ces conditions, est la possibilité d’un insuccès qui laisse exactement dans l’état initial.

Aussi en est-on amené à l’employer même dans des circonstances où elle n’est pas nettement indiquée.

En fait, les lésions, les transformations physiques d’une partie de l’organisme échappent à son action, même quand elle peut atténuer ou faire disparaître pour un temps les douleurs ou les troubles causées par la lésion.

Mais la gravité de celle-ci n’est pas aisée à évaluer, et dans des cas de petite lésion causant des troubles graves, l’acuponcteur fait merveille.

Les troubles fonctionnels, en vérité, constituent seuls sont domaine.c’est ainsi qu’il faut interpréter ce jugement antique : « pour couper la force de la maladie, rien n’égale aiguilles et moxa; »

Cependant, elle n’est pas seulement capable de guérir, mais encore de prévenir.

Les extrême-orientaux, observateurs minutieux estiment qu’il n’est pas de maladie lésionnelle (en dehors des traumatismes), qui ne soit précédé de troubles physique fonctionnels; ceux-ci étant eux-mêmes annoncés par des altérations morales ou mentales.

Si bien que ces premiers changements de la personnalité constituent en réalité le début de la maladie.

L’acuponcture est souveraine à ce stade, c’est dans ce sens quelle est dite parfois capable de tout guérir. mais à mesure que la maladie s’avance vers son aboutissement qui est la lésion, il faut songer à des médicaments énergiques.

L’acupuncture n’est-elle pas un merveilleux placebo ?

Il est parfois demandé si les malades traités par l’acupuncture sont réellement guéris, c’est-à-dire s’ils ne s’imaginent pas être guéris pendant que la maladie continue en secret ses ravages.

Aujourd’hui, l’expérience de millions de patients traités dont un grand nombre en milieu hospitalier permet de démontrer la valeur thérapeutique de cette médecine.

Déroulement d’une séance d’ acupuncture

Lorsque vous rendez chez un acupuncteur pour un problème de santé, il commence sont examen dès votre entrée dans son cabinet.

Après que vous lui ayez exposé votre problème, il procède alors à un interrogatoire qui lui permettra de déterminer le déséquilibre énergétique dont vous souffrez.

Afin de renforcer ce premier bilan, il prendra vos pouls.

En effet grâce à la prise des pouls, l’acupuncteur peut savoir dans quel état énergétique se trouvent vos organes et comment se passe la circulation de l’énergie de l’un à l’autre.

Puis viendra l’examen du ventre, de la langue et du corps dans son ensemble.

Entre temps, il aura confirmer son bail en analysant le timbre, la force de votre voix, ainsi que le teint de votre visage. Munit de ces éléments, il va pouvoir procéder à la pose des aiguilles et/ou l’application de moxa ( cônes d’armoises qui se consument sur la peau).

L’ensemble de la séance dure environ une heure.

Les aiguilles pour l’acupuncture

Aujourd’hui les aiguilles sont à usage unique et sont donc jetées après la séances.

Ceci pour éviter tout risque de contamination d’un patient à l’autre.

Il est toute fois possible d’acheter ses propres aiguilles et de les ramener à chaque séances.

Parmi ce genre d’aiguilles, certaines très appréciées des acupuncteurs pour leur efficacité, sont faites à la main et garanties à vie.

Elles peuvent être en acier, en or, en argent selon l’effet recherché.

 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Acupuncture : apprendre et se soigner avec le Manuel d’Acupuncture”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *